Secousses gouvernementales au Maroc

Facebook
ВКонтакте
share_fav

Une partie du gouvernement marocain a été limogée manu militari pour ne pas avoir mis promptement en œuvre le projet de désenclavement de la ville d’Al-Hoceïma, foyer de la contestation dans le Rif. Un signal envoyé à l’opinion publique par le roi.

посмотреть на Mediapart
#maroc
#mohammed vi
#rif
#hirak