Élections américaines : Twitter suspend 70 comptes créés pour soutenir la campagne d’un candidat démocrate

Фото Élections américaines : Twitter suspend 70 comptes créés pour soutenir la campagne d’un candidat démocrate
Facebook
ВКонтакте
share_fav

“Nous avons pris la décision d’agir envers un groupe de comptes violant nos règles contre le spam et la manipulation de plateforme”, a déclaré vendredi le porte-parole de Twitter. Le réseau social à l’oiseau bleu a en effet l’intention de suspendre 70 comptes créés dans le cadre de la campagne de Michael Bloomberg, ancien maire de New-York City et actuel candidat démocrate aux élections présidentielles américaines. Selon Twitter, ces comptes posteraient constamment les mêmes messages de soutien et de promotion pour Michael Bloomberg. Ces publications identiques et systématiques violeraient le règlement de Twitter, qui interdit “l’amplification artificielle de sujets et discussions par l’utilisation de plusieurs comptes (même) si chaque compte n’est gérée que par une seule personne.” En réaction, Sabrina Singh, porte-parole de Michael Bloomberg, s’est adressée à The Verge pour souligner le fait que ce dernier encourage leurs employés à “s’identifier eux-mêmes, en tant que tels” sur les réseaux sociaux qu’ils animent. Elle affirme que l’équipe de campagne de Bloomberg n’avait “aucunement l’intention de tromper qui que ce soit.”

Toujours selon The Verge, Michael Bloomberg aurait énormément misé sur l’accentuation de sa présence sur les réseaux sociaux en vue des primaires du parti démocrate. Son équipe de campagne dépenserait un million de dollars par jour pour booster ses publications sur Facebook. D’autres investissements concerneraient des outils de publicité plus conventionnels, sur Google et Facebook. En parallèle, Michael Bloomberg et son équipe auraient engagé des centaines de personnes en Californie et les payeraient jusqu’à 2 500 dollars par mois pour inonder les réseaux sociaux de messages de soutien. Concernant Facebook, son fondateur, , avait déclaré en octobre dernier qu’il privilégierait “le camp de la plus large liberté d’expression” en matière de publicités politiques. Il assurait qu’une politique de traitement spécifique de ces publications était en cours d’établissement.

посмотреть на Le Journal du Geek
#apps
#réseaux sociaux
#élections américaines
#twitter
#etats-unis
#politique