Les policiers se disent victimes d’actes de plus en plus violents

Les policiers se disent victimes d’actes de plus en plus violents

La Croix

Après l’incendie aux cocktails Molotov de deux voitures de police, un agent se trouvait toujours dans le coma, lundi 10 octobre. Une agression d’une violence particulière qui interroge sur le vécu quotidien des policiers.

view La Croix