Affaire Omar Raddad : l’ADN retrouvé sur des scellés n’est pas le sien

Affaire Omar Raddad : l’ADN retrouvé sur des scellés n’est pas le sien

Le Monde

Les empreintes génétiques récemment retrouvées sur trois scellés ne correspondent ni à celles du jardinier marocain ni à celles des possibles suspects qui avaient été désignés par son avocate.

view Le Monde