L'écrivaine engagée Chimamanda Adichie marque sa différence avec le féminisme de Beyoncé

L'écrivaine engagée Chimamanda Adichie marque sa différence avec le féminisme de Beyoncé

Slate.fr
Souvenez-vous de «Flawless», ce titre dans lequel Beyoncé chante et revendique: «Feminist: the person who believes in the social, political, and economic equality of the sexes». Lorsqu'elle lance cette chanson en 2013, la chanteuse choisit d'emprunter ces mots forts et engagés à la jeune écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, reconnue pour ses essais littéraires et sa poignante conférence TED «We Shall All Be Feminists» –de laquelle sont tirées quelques unes-des paroles du morceau. À l'époque, la presse veut tout savoir de cette collaboration, mais jusqu'à ce début d'année 2016, Chimamanda Adichie était restée très discrète sur le sujet. En février dernier, elle confiait simplement au magazine The Culture l'importance qu'a eu le titre de Beyoncé dans la transmission de ce combat aux yeux de tous et le courage qu'a eu la chanteuse en se lançant dans la défense de ces valeurs. Aujourd'hui, on en sait un peu plus sur son retour d'expérience. Chimamanda Adichie s'est confié en fin de semaine dernière au quotidien néerlandais de Volkskrant. Sans rancœur mais en toute franchise, la jeune nigériane précise au sujet de Beyoncé: «Son féminisme n'est pas le mien.» «Les livres sont-ils vraiment si peu importants pour vous?» Car malgré une excellente intention de départ, l'expérience lui a tout de même causé quelques déceptions. «J'ai ... Lire la suite
view Slate.fr