L'homéopathie est-elle fiable?

Slate.fr
L'auteur, professeur de pharmacie, exerce à l’hôpital public. Autant dire qu’on n’attend pas, de sa part, un soutien inconditionnel à l’homéopathie. L’efficacité de cette branche de la thérapeutique n’est pas scientifiquement démontrée, écrit-il dans le livre Les médicaments en 100 questions, ouvrage dont nous publions ci-dessous un extrait. Ce qui ne l’empêche pas de porter un regard positif sur une approche centrée sur le malade, et non la maladie. L'homéopathie est une doctrine née de l’imagination d’un médecin allemand, Samuel Hahnemann, qui écrivit son traité fondateur, Organon de l’art de guérir, en 1810. Elle repose sur quatre principes fondateurs. Le premier est le «principe des similitudes»: les bons médicaments sont ceux qui miment les effets de la maladie. Ainsi la poudre de quinquina qui provoque un pic fébrile quand on l’absorbe est-elle précieuse pour le traitement des fièvres; l’oignon, qui fait pleurer quand on l’épluche, est considéré comme un médicament de choix dans le traitement des rhinites. Le deuxième principe est celui des hautes dilutions: les centésimales hahnemanniennes (CH) représentent le nombre de fois où on dilue au centième la teinture mère de la substance en question. Ignatia 6CH est une dilution 6 fois au centième de la teinture mère de noix vomique (c’est-à-dire une dilution au «un millionième de millionième»). En pratique, les médicaments ... Lire la suite
view Slate.fr