Affaire Omar Raddad: l'ADN trouvé sur deux scellés n'est pas celui du jardinier

Affaire Omar Raddad: l'ADN trouvé sur deux scellés n'est pas celui du jardinier

L'Express

L'affaire du nom du jardinier Omar Raddad, accusé d'avoir tué sa patronne en 1991 est relancée. Des empreintes génétiques retrouvées sur des scellés ne correspondent pas à celles du principal accusé, libéré en 1998.

view L'Express