Chef militaire de l'ex-rébellion tué au Mali: le gouvernement déplore une "mort accidentelle"

Chef militaire de l'ex-rébellion tué au Mali: le gouvernement déplore une "mort accidentelle"

La Voix de l’Amérique

Le gouvernement malien a exprimé sa "tristesse" après la mort "accidentelle" dans une explosion du chef militaire de l'ex-rébellion à Kidal (nord-est), tandis qu'un groupe armé pro-gouvernemental ironisait sur les hommages au défunt.

view La Voix de l’Amérique