Samsung annonce un "ajustement des volumes de production" de son Galaxy Note 7 après plusieurs explosions d'appareils

Blog Jean Marc Morandini

Le revers de fortune se poursuit pour Samsung Electronics, qui a annoncé un "ajustement des volumes de production" de son Galaxy Note 7 dont les exemplaires ont dû être rappelés en raison de risques d'explosion.

Le premier fabricant mondial de smartphones est dans la tourmente depuis qu'il a été contraint le 2 septembre d'ordonner le rappel de 2,5 millions d'exemplaires de son Note 7 car certains spécimens avaient pris feu du fait de batteries défectueuses.

Cette "phablette" (terminal de taille intermédiaire entre le smartphone et la tablette) haut de gamme avait été lancée quelques semaines plus tôt par anticipation, pour tenter de damer le pion du grand rival Apple.

L'opération semblait se dérouler convenablement jusqu'à la semaine dernière quand de nouveaux incidents ont vraisemblablement été rapportés sur des Galaxy Note 7 qui avaient pourtant été remplacés.

Dimanche, la compagnie de télécommunications américaine AT&T et son concurrent allemand T-Mobile ont annoncé qu'ils cessaient les échanges de Galaxy Note 7 dans l'attente d'investigations complémentaires.

Ces annonces ont été accueillies fraîchement par les investisseurs, le titre du géant sud-coréen perdant jusqu'à 4% dans la matinée avant de terminer finalement la séance à Séoul sur un recul de 1,52%.

Le marché réagissait également à des informations de l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, qui a annoncé dans la matinée sur la foi d'une source non identifiée que Samsung avait temporairement arrêté les lignes production du Galaxy Note 7.

L'agence rapportait que cette décision avait été prise en concertation avec les autorités sud-coréennes, américaines et chinoises de protection des consommateurs.

Samsung Electronics a tenté dans l'après-midi de clarifier les choses.


Les autorités américaines demandent de ne plus... par morandini

view Blog Jean Marc Morandini