Mariage forcé. "Je savais que je perdais tout. Ma liberté, mes études, ma vie"

Mariage forcé. "Je savais que je perdais tout. Ma liberté, mes études, ma vie"

L'Humanité

Ce mardi, c’est là 5e Journée internationale des filles. Radha Rani Sarker est parvenue à "s'enfuir par la porte de derrière", alors qu’elle était séquestrée en l’attente de son mariage forcé. Elle avait juste 14 ans et se veut aujourd’hui "briseuse de mariages forcés".

view L'Humanité