Samsung arrête la production du Galaxy Note 7

Samsung arrête la production du Galaxy Note 7

GQ
Alors que certains modèles de la phablette haut de gamme ont encore explosé la semaine dernière, la firme sud-coréenne a décidé d'arrêter les frais. Un échec cuisant.

La cabane est tombé sur le chien et le chien est - presque - mort. Déjà contraint de rappeler 2,5 millions de Galaxy Note 7 début septembre pour cause d'explosions intempestives de la batterie, Samsung a décidé de stopper dès à présent la production de son grand smarpthone. La semaine dernière, un Galaxy Note 7, pourtant déjà remplacé, a émis de la fumée dans un avion et brûlé une partie de la moquette, forçant tout le monde à quitter l'embarcation. Le problème persiste donc chez Samsung, qui ne trouve pas de solutions. Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, le leader du marché de la téléphonie mobile aurait donc décidé d'arrêter les frais concernant la production des Note 7. Samsung n'a pas confirmé la suspension, l'agence tenant son information d'un fournisseur qui dit avoir agi en concertation avec les autorités américaines, chinoises et sud-coréennes. Même si cette nouvelle devait être infirmée, le coup d'arrêt est énorme pour Samsung. Outre le déficit d'image et de confiance auprès des consommateurs, il s'agit d'un échec commercial colossal. Qui offre à Apple (et au reste de la concurrence) une voie royale sur les grands modèles de smartphones. Le nombre de ventes des iPhone 7 Plus et les résultats du chiffre d'affaires de Samsung au quatrième trimestre 2016 (le troisième, à la hausse, ne semble pas impacté) permettront de constater les dégâts dus à ces explosions à répétition. Que les spécialistes tech évaluent d'ores et déjà à plusieurs milliards d'euros...

Suivez l'auteur sur Twitter : @JPatrelle

view GQ