Après Alstom Belfort, l'Etat doit-il voler au secours du chantier naval de Saint-Nazaire ?

Capital

Le gouvernement réfléchirait à monter au capital du chantier naval de Saint-Nazaire, détenu par le groupe coréen STX. Une opération destinée à empêcher son rachat par un groupe chinois, qui pourrait coûter plusieurs centaines de millions d'euros à l'Etat et ses alliés. Y êtes-vous favorable ? Sondage.

view Capital