Deux missiles tombent près d'un destroyer américain au large du Yémen

Deux missiles tombent près d'un destroyer américain au large du Yémen

Alter Info

Deux missiles tirés depuis des territoires contrôlés par les rebelles chiites houthis au Yémen, sont tombés en mer Rouge non loin d'un destroyer américain, a annoncé lundi le commandement central des forces navales américaines (Navcent).

Alors que l'USS Mason effectuait dimanche soir "des opérations de routine dans les eaux internationales", deux missiles, tirés en l'espace de 60 minutes, sont tombés dans les eaux de la mer Rouge sans atteindre le navire et sans faire ni victime ni dégât, a déclaré Paula Dunn, porte-parole du Navcent.
"Nous estimons que ces missiles ont été tirés depuis les territoires contrôlés par les houthis au Yémen", a ajouté un communiqué.

Cet incident intervient quelques jours après qu'un navire des Emirats arabes unis a été touché par des roquettes également en mer Rouge près du détroit stratégique de Bab Al-Mandeb, où il était en mission humanitaire, selon Abou Dhabi. L'attaque, menée le 1er octobre à l'aube, a été revendiquée par les rebelles houthis.

L'Etat des Emirats arabes unis est membre de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite, intervenue au Yémen pour soutenir le gouvernement reconnu par la communauté internationale face aux rebelles, qui se sont emparés de la capitale Sanaa il y a deux ans.
Bab al-Mandeb, par lequel transite une partie du trafic maritime mondial, est aux mains des forces progouvernementales yéménites depuis sa reprise à l'automne 2015, avec l'aide de la coalition arabe, aux rebelles qui s'en étaient emparés en mars 2015.

Lundi, le commandement américain a rappelé dans son communiqué que "les États-Unis demeurent engagés à assurer la liberté de navigation partout dans le monde", y compris en mer Rouge.
"Nous continuerons à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de nos navires et nos personnels", a ajouté le communiqué.

Alors que les négociations de paix interyéménites sont dans l'impasse, les rebelles houthis ont intensifié les attaques aux missiles, en réponse aux raids aériens de la coalition, qui touchent parfois des cibles civiles.
Au lendemain de la mort de 140 personnes dans des frappes aériennes contre une cérémonie funéraire dans la capitale yéménite Sanaa, les rebelles ont, selon la coalition, tiré dimanche un missile contre les forces progouvernementales à Marib, à l'est de Sanaa, et un deuxième contre la ville de Taëf, dans l'ouest du royaume saoudien. Les deux missiles ont été interceptés, a précisé la coalition dans un communiqué.

Le conflit au Yémen a fait plus de 6.700 morts, dont environ la moitié de civils, selon les Nations unies.

http://www.lorientlejour.com/article/1011847/deux-missiles-tombent-pres-dun-destroyer-americain-au-large-du-yemen.html

Alter Info l'Information Alternative
view Alter Info