Toulouse. En échec ou à la rue, ils reprennent goût  à l'école en fabriquant de vrais produits

Toulouse. En échec ou à la rue, ils reprennent goût à l'école en fabriquant de vrais produits

La Dépêche

L'Icam, école d'ingénieur toulousaine, accueille dans son école de production des élèves «décrocheurs» et leur apprend un métier gratuitement. Une vraie entreprise qui produit et vend 50 000 pièces par an. Beaucoup auraient terminé au chômage. Ou dans la délinquance. Les 40 élèves de l'école de production de l'Icam ont un point commun : ils n'ont jamais aimé l'école, ou n'y ont jamais été, pour certains jeunes migrants. Mais grâce à cette...

view La Dépêche