Toulouse. Après Outreau, la parole de l'enfant disqualifiée

Toulouse. Après Outreau, la parole de l'enfant disqualifiée

La Dépêche

Désastre judiciaire, déflagration médiatique... l'affaire d'Outreau a aussi fait des dégâts en matière de protection de l'enfance. «Avant, l'enfant victime disait la vérité. Après, il est devenu un menteur», résume Hélène Romano, psychothérapeute. Se rappelle-t-on que, dans cette affaire, douze enfants ont été reconnus victimes? Dans son livre, la psychologue Marie-Christine Gryson invite à «revisiter la vérité sur l'affaire d'Outreau» selon...

view La Dépêche