" Sans cette greffe, je serais enfermé chez moi "

La Croix

En juin 2010, Jérôme Hamon a bénéficié d’une greffe du visage. Il a conscience des risques mais il est désormais « heureux » sans la crainte du regard des autres

view La Croix