Toulouse. Paul-Sabatier également en grève

Toulouse. Paul-Sabatier également en grève

La Dépêche

Selon la présidence de l'Université Paul-Sabatier (UPS), il s'agit de «geler» l'équivalent de la masse salariale de 200 postes sur la période 2017-2018. Mais pour les organisations syndicales, cette compression annoncée de la masse salariale est une suppression de postes déguisée. La mesure qui prévoit de ne pas remplacer les départs à la retraite devait être présentée hier matin au conseil d'administration de l'université. Mais face au...

view La Dépêche