GoPro dévoile le drone Karma et les Hero 5 dans le cloud

FrAndroid

GoPro vient de dévoiler toute une série de nouveaux produits : du drone Karma à la GoPro 5 Hero Black en passant par la version Session capable de stocker automatiquement les photos dans le cloud pour un partage et une retouche facilité.

GoPro

GoPro, l’entreprise américaine de Nick Woodman était attendue au tournant avec ses nouveaux produits en cuvée 2016 et de nombreuses rumeurs avaient fleuri sur le sujet. Au total, trois produits physiques ont été dévoilés, les action cam GoPro 5 Hero Black et Session ainsi que le drone Karma mais également deux services, GoPro Plus et Quik. Commençons par le plus attendu : le quadricoptère made in GoPro.

Le drone Karma

Le Karma est donc le tout premier drone de la marque. Il se veut compact puisqu’il est possible de replier les quatre bras pour le ranger dans un sac à dos livré avec. On trouve bien évidemment une nacelle stabilisée mécaniquement sur trois axes qui peut embarquer une GoPro (Hero 4 Black et Silver, Hero 5 Black et Session) pour la capture de photos et de vidéos.

Le pilotage s’effectue depuis la radiocommande fournie, qui intègre un écran pour le retour vidéo. Il est également possible d’utiliser une application mobile pour permettre à un copilote de venir jouer le rôle de cadreur, pour gérer par exemple l’inclinaison de la GoPro.

GoPro Karma drone

On trouve sur le drone Karma des fonctions de pilotage automatique (mais pas d’évitement d’obstacles), afin de réaliser de superbes plans, comme des dronies (les selfies en drone), un cable cam (réaliser une trajectoire parfaite), reveal (réaliser un travelling jusqu’à ce que le sujet apparaisse dans le cadre) et orbit (tourner autour du sujet). Le bouton RTH permettra au drone de revenir automatiquement au point de départ en cas de problème.

Karma Grip : le stabilisateur

La cerise sur le gâteau, c’est la possibilité de retirer la nacelle stabilisée du drone Karma pour l’intégrer à un pied, le Karma Grip, livré avec le kit. La GoPro contenue dans le pied devient alors totalement stabilisée, afin de réaliser des plans dignes d’une scène de cinéma, à la manière des stabilisateurs DJI Osmo ou des Feiyu que nous avions pu tester.

GoPro

GoPro Hero 5 Black

Parallèlement au drone Karma, GoPro a dévoilé les caméras Hero 5 Black et Hero 5 Session. La première est une vraie révolution, puisqu’elle intègre directement un écran tactile de 2 pouces au dos, une puce GPS, la capacité de prendre des photos de 12 mégapixels au format RAW ou des vidéos 4K à 30 FPS en mode WDR (Wide Dynamic Range).

GoPro Hero 5

La plus grande nouveauté provient de sa résistance à l’eau sans caisson, puisqu’elle peut atteindre 10 mètres de profondeur. Son microphone dispose également d’une réduction avancée du bruit du vent. Enfin, il est possible de commander la caméra par des commandes vocales et on note l’apparition de la stabilisation numérique, enfin !

GoPro Hero 5 Session

La petite sœur, la Hero 5 Session fait l’impasse sur l’écran tactile, la puce GPS et les photos RAW mais conserve la capacité de filmer en 4K à 30 FPS. L’ancienne Hero Session reste au catalogue se se contente de la vidéo en 1440p à 30 FPS et fait l’impasse sur le contrôle vocal, la stabilisation vidéo et le transfert automatique dans le cloud.

Le cloud à l’honneur

Car oui, GoPro a également annoncé deux nouveaux services : l’évolution de l’application Quik qui devient Capture et GoPro Plus. Le premier n’est autre qu’une application de retouche des photos et des vidéos sur mobile et sur ordinateur qui devrait faciliter cette tâche ainsi que le partage vers les réseaux sociaux puisqu’il y a désormais des fonctions de retouche automatisées.

GoPro

GoPro Plus va un peu plus loin. Il s’agit d’un service de stockage de photos et de vidéos en ligne, comme tout bon cloud qui se respecte. Mais il est compatible nativement avec la GoPro Hero 5 Black et Session qui pourront automatiquement uploader leur contenu lorsqu’elles seront en charge et connectées à un réseau Wi-Fi. De quoi ensuite retoucher les médias depuis n’importe quel appareil sans transfert préalable.

De quoi sortir la tête de l’eau ?

Avec toutes ces nouveautés, GoPro frappe un grand coup dans trois domaines respectifs : les drones, les action cams et les stabilisateurs. Le prix des produits reste tout de même relativement élevé puisqu’il faut compter 429 euros pour la GoPro Hero 5 Black, 329 euros pour la petite sœur la Hero 5 Session et 229 euros pour l’ancienne Session.

GoPro Karma drone life

Le drone Karma se négocie à 869 euros sans caméra (1199 euros avec une GoPro Hero 5 Black) contre 329 euros pour le stabilisateur seul (Karma Grip). Le service GoPro Plus est payant (4,99 dollars par mois) et disponible uniquement aux États-Unis dans un premier temps. Alors, GoPro aurait-il trouvé la recette magique pour rassurer les investisseurs ?

view FrAndroid