Lycée Bergson: le policier reconnaît avoir usé d'une force disproportionnée

Lycée Bergson: le policier reconnaît avoir usé d'une force disproportionnée

La Dépêche

Le policier mis en cause dans une vidéo où on le voit frapper un lycéen à Paris en marge de manifestations contre le projet de loi travail, le 24 mars, "reconnaît avoir usé à tort d’une force disproportionnée", selon le rapport de l’IGPN, affirme Libération mardi.L'agent de police assure avoir voulu viser le +plexus+ mais "lorsque mon bras s’est lancé, la tête s’est baissée et c’était trop tard pour s’arrêter", explique-t-il aux enquêteurs de...

view La Dépêche